FANDOM


Morses

Information

Description des personnages:

L'Ancêtre: [Dirigeant/Président] Un gros morse possédant une sagesse acquise et une grande connaissance sur son métier, mais un mauvais caractère. C’est le leader du troupeau. (P.C71) Il accorde aussi une grande importance à la discipline. «Il ne faut pas plaisanter sur la discipline, c'est ce que je dis toujours, grogna l'Ancêtre.» (P.C72)

Basile: [Vice-président/Chef] Le second morse dans la hiérarchie du troupeau de l'Ancêtre. («..., murmura Basile, le second dans la hiérarchie morse.» P.C71) Il ne semble pas prendre de décisions, si l’on se fie au fait qu’il n’a jamais fait quoi que ce soit pour contrer les difficultés qui surviennent au sein du troupeau. Il a peur de son chef.

Le troupeau: [Travailleurs/Employés] Les pêcheurs d'harengs pour le troupeau. («..., lorsque le troupeau n'avait pas capturé le quota fixé de harengs...» P.C71) À la fin de l’histoire, ils se joignent au troupeau du compétiteur dû au manquement dans la structure organisationnelle de leur ancien troupeau.

Le nouveau troupeau: [Concurrence] Il s'installe tout près du troupeau de l’Ancêtre, voire même sur la même plage, ainsi qu'il parvient à recruter les morses du troupeau travaillant avec Basile. («..., car un autre troupeau de morses vint s'installer un peu plus loin sur la plage. P.C71) («... chaque jour les jeunes désertaient en grand nombre pour aller rejoindre l'autre troupeau.» P.C72)


Environnement politique, économique et social:

Tout d'abord, l'histoire se passe dans une baie longeant l'océan Arctique. L’organisation est autarcique, car elle produit la nourriture nécessaire pour ses membres seulement. Les échanges entre troupeaux semblent être limités à la migration. L’entreprise est la forme supérieure d’organisation dans la population, vu qu’elle n’est soumise à aucune force gouvernementale externe. Le fait que l’Ancêtre soit à la fois le chef et le doyen permet de supposer que l’autorité est basée sur l’âge dans cette société. De plus, la société ne semble pas assurer de soutient alimentaire aux individus dont la productivité est inférieure à la moyenne, même en période de prospérité.

«On est un peu plus strict en ce moment. On s’est débarrassé des bouches inutiles.» Ce à quoi l’Ancêtre réponde : «[...] Je suis content d’apprendre que tout va pour le mieux.»

Le niveau de la baie ne cesse de baisser depuis plusieurs semaines ce qui force les morses à s'éloigner pour pêcher. (P.C71) Le rendement du troupeau diminue à cause de cette contrainte, ainsi que celle que pose son nouveau compétiteur, ce qui entraîne pénurie et qui divise le troupeau. Dans ce contexte, les difficultés de rendements se traduisent rapidement en problèmes de bilan migratoire considérablement négatif. Il est certain que le troupeau de l'Ancêtre devra rechercher d'autres morses pour remplacer ceux qui quittent pour rejoindre la nouvelle troupe en partie dû au manque de nourriture.


Type de l'organisation:

Il s'agit d'un troupeau de morses qui pêche le hareng près des rivages dans une baie de l'océan Arctique. (P.C71) Le troupeau semblait d'être d'une taille petite ou moyenne, puisqu'il y a différentes charges distribuées au sein de celui-ci et il n'y avait qu'un seul intermédiaire entre le niveau supérieur et les subordonnés. Les méthodes du troupeau de l'Ancêtre semblent mécanistes, du fait que le chef accorde une grande importance à la hiérarchie. Par exemple, il n'y a qu'un infime contact direct entre l'Ancêtre et son troupeau. Il n'y a qu'un contact descendant dans l'entreprise aucune communication directe entre le troupeau et l'Ancêtre. («..., le gros morse perché sur le rocher le plus élevé du rivage aboya: «Comment ça se passe en bas?» Sur la grève, une peu plus bas, les jeunes morses discutaient âprement. Ça ne se passait pas bien du tout, mais aucun d'entre eux ne tenait à révéler la vérité à l'Ancêtre.» P.C71) Le troupeau de morses semble bien s'entendre autant entre eux qu'avec Basile ou du moins il n’y a pas d’aversion visible. Il y a toutefois un manque de communication entre Basile qui est le cadre intermédiaire et l'Ancêtre.


Forces :


  • L'Ancêtre a de l'expérience ainsi qu'il possède une grande connaissance de la pêche


  • Un troupeau assez nombreux au départ


Faiblesse :


  • La direction (l’Ancêtre) est mal informée


  • Le rendement accuse une baisse marquée


  • Mauvais caractère de l'Ancêtre et son absence totale sur le terrain


  • Présence du sentiment de peur pour les subordonnés envers leur «employeur»


  • Communication seulement descendante


Opportunités :


  • Le recul des eaux amène la plage à s'élargir et une plus grande capacité de morses sur le terrain serait par le fait même envisageable.


  • Une autre plage dont la location permettrait une pêche plus efficace pourrait se trouver éventuellement en périphérie si quelques recherches sont faites


  • La diversité d'espèces de poisson habitant la baie


Menaces :


  • Le niveau de l'eau de la baie qui force les morses à s'éloigner pour chasser


  • Un nouveau troupeau qui prend sa place sur le même territoire qu'eux


  • Épuisement de la population de harengs puisée


  • La possibilité de présence humaine un jour


  • Les changements climatiques


Décision

Description de problème:

Basile, le morse qui est supposé seconder le «président» montre beaucoup de failles et d'insécurité dans ce qu'il a à accomplir, c’est-à-dire informer le chef de ce qui se passe en bas pour le reste du troupeau et en ce qui concerne la rentabilité de la pêche. Ce manquement de sa part, ainsi que dû au fait que le reste de la troupe n’osait (ou ne pouvait pas) parler à l’Ancêtre, a entraîné un grand manque de communication entre tous les niveaux de la hiérarchie, mais surtout entre l'employeur (l’Ancêtre) et de ses employés (les membres du troupeau). Ceux-ci, ainsi que Basile, craignent le courroux de l’Ancêtre, alors la vérité concernant les évènements négatifs ne lui sont jamais rapportées et il ne peut donc pas agir : « Personne ne voulait annoncer la nouvelle à l’ancêtre, même s’il était le seul à pouvoir prendre les mesures qui s’imposaient face à cette nouvelle concurrence.» (C71, Comportement Humain et Organisationnel)


Analyse des causes et des conséquences:

Le manque de communication dans le troupeau a d’ailleurs entraîné plusieurs conséquences désastreuses pour cette population de morse, soit la diminution de la production, le rationnement des membres du troupeau et cela va jusqu’à causer la fragmentation du troupeau dont tous les membres, sauf Basile, désertent pour aller se greffer au troupeau voisin occupant la plage un peu plus loin.


De plus, l’Ancêtre décharge sa frustration de façon nuisible pour l’organisation lorsqu’il semble y avoir un problème et il opère, peut-être sans en être conscient, une méthode de contrôle très stricte mais qui a l’effet contraire dans l’atteinte des objectifs de productivité et d’organisation adéquate. Par exemple, dans le passé, il a dirigé sa colère contre Basile lorsque les choses ne fonctionnaient pas bien dans l’organisation, mettant visiblement les problèmes du troupeau sur lui, cela sans égard à la responsabilité du superviseur. Les morses en sont même venus à craindre davantage les représailles de leur chef que l’accumulation des problèmes et la paralysie du troupeau.


L’effet « motus » (p. 403, Comportement Humain et Organisationnel) découle ici du manque de considération de l’Ancêtre envers la sensibilité des jeunes et d’un manque d’actions pour entretenir des relations de confiance avec eux. Il a donc une grande part de responsabilité pour les distorsions comportementales de ses subordonnés. Les caractéristiques de son style directif sont allées trop loin. (p.58, Recueil d’articles et de cas)


Finalement, l’Ancêtre passe presque la totalité de son temps à se reposer. Il ne démontre pas clairement son intérêt pour les affaires du troupeau tant qu’on ne lui fait pas parvenir de mauvaise nouvelle. Certains gestes lui aurait pourtant permis de se rendre plus utile sans lui demander beaucoup d’effort, comme par exemple pratiquer la gestion par déambulation (p. 404). Prendre quelque temps pour aller voir les ‘’travailleurs’’ sur leur terrain aurait pu empêcher que ses relations avec son personnel s’aggravent autant et lui aurait par le fait même évité d’être totalement dépendant de la transmission de l’information par la structure hiérarchique verticale.


Formulation des objectifs:


  • Instaurer un climat de confiance, de sécurité et de bien-être pour tous


  • Assurer la circulation verticale de l’information


  • Augmenter le rendement


  • Trouver le moyen d’attirer et retenir les individus du troupeau


Élaboration et évaluation des options :


  • Changer les méthodes de l'ancêtre pour qu'il utilise désormais une gestion plutôt par déambulation (p.404) Tout d’abord, l’Ancêtre devrait cultiver ses relations avec Basile et avec les ‘’travailleurs’’, ainsi que chercher à ce qu’on le voit plus comme un grand sage (ce qu’il est) et moins comme un tyran. La gestion par déambulation l’aiderait aussi grandement à régler ses problèmes de gestion. Il lui faudra limiter son usage de la punition en général en améliorant sa contenance et apprendre à pratiquer l'écoute active, c'est-à-dire aider son interlocuteur à exprimer ce qu'il veut dire en répondant à ses émotions et à ses signaux non verbaux. Ce faisant, les nouvelles pertinentes lui parviendront rapidement, car les jeunes morses auront déjà confiance en son jugement puisqu’ils savent déjà qu’il est sage. Quoi qu’il en soit, une rétroaction constructive de la part de Basile aurait été à envisager dès le départ, car l’Ancêtre n’a jamais été mis au courant que les choses se présentaient mal et ce, malgré sa demande de rétroaction. Comme l’ancêtre s’y connait dans le métier, il aurait donc pu intervenir dès le début si Basile aurait fait part à chaque fois de la situation nuisant au troupeau.
  • Décentralisation du pouvoir/communication, hiérarchie plus horizontale --> enseigner aux jeunes/partager ses connaissances
    L’utilisation du potentiel de chacun, la communication et le plan de succession du directeur pourraient être améliorés simultanément en décentralisant l’organisation. Présentement, l’Ancêtre est le seul à disposer de la connaissance pour faire fonctionner l’organisation, donc la pérennité du troupeau serait compromise gravement en cas de décès imprévu. L’Ancêtre disposant de beaucoup de temps de repos, du moins en période d’abondance, pourrait consacrer du temps à l’enseignement de son savoir auprès des morses susceptibles de lui succéder. Ces chefs d’équipe formeraient alors une structure dorénavant plus horizontale qui multiplierait les canaux de communication formels, ce qui aiderait l’ancêtre à rester au courant et serait par le fait même une ressource supplémentaire pour les jeunes travailleurs inexpérimentés.


  • Joindre le nouveau troupeau de morse D’ailleurs, il serait envisageable que le troupeau de l’Ancêtre se lie à la nouvelle troupe de morses pour plusieurs raisons. Cette alliance permettrait non seulement de supprimer toute forme de concurrence entre les deux clans, mais aussi de contribuer à ce qu’ils gardent chacun de leurs membres. Ainsi, ceux-ci auraient davantage de pouvoir dans la baie longeant l’océan Arctique, dû au grand nombre d’individus qui formeraient maintenant une grosse équipe.


Choix d'une option:

Mise en application


Le point un était selon nous la meilleure option avant que d’autres facteurs et le laisser-faire de l’Ancêtre enveniment la situation, déjà contraignante, du niveau de l'eau baissant et de la diminution de la population de harengs qui rend la pêche plus lente. La dissolution pratiquement complète du troupeau aurait été alors évitée à long terme, car le chef aurait pu agir immédiatement à chaque situation. Toutefois, compte tenu de la situation finale de ce cas où l’Ancêtre et Basile se retrouvent seuls dans le troupeau, nous optons pour la troisième option, soit que ceux-ci rejoignent la nouvelle troupe de morses. Il serait préférable pour eux qu’ils utilisent cette solution, puisqu’en raison du nombre minime d’individus, il est quasi impossible que ces deux-là réussissent à survivre. De fait, les morses ne sont pas des animaux solitaires et indépendants, mais plutôt grégaires. C’est pourquoi il est indispensable qu’ils rejoignent le groupe pour survivre et pour aider à créer une cohésion qui pourra servir au bien-être de tous et chacun.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard